Nouvelles

Charger un véhicule électrique n’est pas aussi simple qu’il puisse paraître

Il n’est pas aussi simple de mettre en place des infrastructures de chargement électrique. Les acteurs publics et privés doivent connaître la capacité du réseau, les frais d’installation et les directives à venir.

Il faut plus qu’une simple prise murale

Si les véhicules électriques sont désormais bien implantés, il leur faut un peu plus de temps qu’à nos bons vieux véhicules thermiques pour faire le plein d’énergie. Il n’est donc pas étonnant que leurs propriétaires souhaitent les recharger alors pendant qu’ils se consacrent à d’autres activités.

Cette tendance alimente la demande en bornes de recharge sur les sites de stationnement ; dans les parkings publics, les parkings de bureaux et à domicile.

Depuis la première apparition du véhicule électrique, Q-Park n’a cessé d’innover pour répondre à cette demande de la manière la plus efficiente possible. Il est toutefois important de savoir que la mise en place d’une infrastructure de chargement électrique n’est pas aussi simple qu’il paraître. On ne peut la résumer à la pose d’une simple prise murale.

Les acteurs publics et privés doivent tenir compte des facteurs suivants :

  • La capacité du réseau électrique
  • La part de l’énergie renouvelable dans le réseau
  • Les innovations et défis en matière d’infrastructure de chargement
  • Les frais d’installation au niveau des infrastructures et des bâtiments
  • Les directives et règlements à venir en matière de construction

 

Capacité du réseau

Dans toute l’Europe, les bâtiments sont généralement alimentés en courant haute tension triphasé, résumé à l’équation suivante : 230 V x 16 A x 3 = 11 040 Watts (11 kW). Cela est généralement suffisant pour la majorité des appareils dans un bâtiment multi-usage (tel qu’un parc de stationnement), un immeuble de bureaux ou un domicile.

Les activités dont les besoins dépassent l’offre standard peuvent demander un surplus de capacité sous la forme d’une deuxième ou d’une troisième ligne électrique. Toutefois, dans des zones densément peuplées, de telles demandes ne peuvent pas toujours être honorées car l’infrastructure n’en a tout simplement pas la capacité. Alors que la demande d’énergie pour le chargement des véhicules électriques devient omniprésente, la capacité du réseau commence à poser un sérieux défi.

Par exemple, une borne de recharge ‘hors domicile’ nécessite 7,6 kW. Un parc de stationnement doit donc demander une capacité supplémentaire de 11 kW, juste pour alimenter deux bornes. Mais qu’en est-il du chargement d’une flotte de 20 à 50 véhicules ?

  • Les citadins, les flottes électriques locales et les navetteurs veulent pouvoir compter sur des solutions de chargement pour faire le plein d’énergie avant de commencer leur journée.
  • Les visiteurs en véhicule électrique recherchent un parking où ils peuvent faire l’appoint en toute sérénité, évitant ainsi le spectre d’une autonomie réduite.

 

Il faut des modules économiquement viables

De nombreuses questions restent à résoudre :

  • Quel type de client présente quel type de besoin sur quel site ?
  • Comment fournir une capacité suffisante pour répondre aux besoins de chargement des véhicules électriques ?
  • Comment gérer les directives et législations actuelles et à venir ? Par exemple :
    • Nouveaux parcs de stationnement : 10 % des places de stationnement auront une borne de chargement d'ici 2021.
    • Parcs de stationnement existants : 10 % des places de stationnement auront une borne de chargement d'ici 2025.
  • À quel opérateur de réseau de véhicules électriques évolutif devrions-nous nous associer ?
  • Comment s’assurer de la durabilité des bornes de chargement ?
  • Quelle solution fonctionne le mieux dans quelles circonstances. Il existe plusieurs options :
    • Charge standard
    • Charge intelligente
    • Equilibrage de charge (statique ou dynamique)
  • Comment accroître la part des énergies renouvelables ?
  • Quelles menaces et opportunités influent sur les investissements requis ?

 

Solutions innovantes

Chaque parc de stationnement est unique et requiert une solution sur mesure. Puisant dans notre expérience et notre expertise, nous utilisons les modules de chargement que nous avons récemment mis au point pour trouver la solution la plus réalisable et la plus viable économiquement dans chaque parc.

Les propriétaires et nos partenaires confrontés à la problématique du chargement de véhicules électriques sont invités à nous contacter. Ensemble, nous identifierons des solutions de stationnement de qualité, contribuant à réduire les émissions de CO2 et à augmenter le bien-être au niveau sociétal et environnemental.

Dynamic Load Balancing example

L’équilibrage dynamique de charge dessert simultanément un plus grand nombre de véhicules

Nouvelles

  • Veille Stratégique & Intelligence Artificielle (BI & AI)
    | Les places de stationnement se font rares dans l’espace public. Il est capital de planifier efficacement la capacité de stationnement. La plateforme de BI de Q-Park fournit des perspectives pour les activités et projets en centre-ville.
    LIRE LA SUITE
  • Modèle d’habitabilité Q-Park
    | Création de valeur Cristallisation de valeur Partage de valeur Maintien de valeur
    LIRE LA SUITE
  • À quel moment un stationnement payant est-il avantageux pour les consommateurs ?
    | Nous adorons tous nous garer gratuitement. Mais lorsque les places de stationnement sont rares, la gratuité devient inefficace.
    Lire plus
arrow
Modes de paiement en ligne
Maestro
Visa
Mastercard
American Express
bcmc